L’avare

Conception du décor


L’idée derrière cette scénographie était de prolonger le caractère du personnage principale jusque dans les murs de sa maison. À l’instar de l’aspect négligé, de la méfiance et de la pingrerie de Harpagon, l’avare, le décor représentait la charpente d’une maison proche de la ruine à travers les murs de laquelle il était possible d’épier les autres. Pour ajouter une couche d’arguments à cette conception, le choix de matériaux pauvres et non fini s’est imposé de lui même.

Production Théâtre La Bordée


Texte
L’AVARE, de Molière

Mise en scène
BERTRAND ALAIN

THÉÂTRE LA BORDÉE • 2017

Mon travail vous intéresse?

Contactez-moi

Pin It on Pinterest

Share This